Le contexte économique et social de crise financière et de prise de conscience de la dette ne doit pas servir de prétexte pour limiter l’augmentation tarifaire de la lettre clé, lettre clé bloquée depuis 12 ans, avec un ONDAM respecté alors que le nombre des MK est croissant. La survie de l’entreprise libérale de masso-kinésithérapie en dépend dans un contexte de dépenses exponentiellement croissantes .

A l’heure ou la Cour des comptes dénonce un déficit de 30 Milliards d’Euros toutes branches confondues, le gouvernement pourrait être tenté par des mesures radicales. C’est sans compter sur OK qui défendra bec et ongles le paiement à l’acte.

Semons des utopies, maintenant, pour de meilleurs lendemains.

 


NOS PARTENAIRES